L’île Maurice et la Nature

Profiter de ses vacances pour se rapprocher de la nature, c’est possible à l’île Maurice ! Au-delà de ses belles plages de sable fin, l’île renferme une nature abondante unique souvent insoupçonnée. Des forêts protégées aux montagnes en passant par des sites exceptionnels, Maurice propose des vacances idéales pour les amoureux de la nature, que vous soyez sportif ou tout simplement avide de découvertes.

 

 

Le Jardin botanique de Pamplemousses est un des incontournables des vacances à Maurice. Aussi appelé Jardin Sir Seewoosagur Ramgoolam, ce magnifique jardin créé il y a plus de 300 ans, abrite une multitude de plantes endémiques et indigènes et les fameux bassins aux nénuphars géants. Les plus jeunes se feront une joie d’approcher les quelques tortues et autres animaux vivant dans le jardin. Le Jardin botanique de Curepipe est, quant à lui, un havre de tranquillité à quelques minutes du tumulte du centre-ville de Curepipe. Une balade dans ce jardin datant de 1870 s’impose. Ressourcez-vous avant de reprendre la route, entre les magnifiques arbres endémiques, le petit lac et la rivière qui coule à travers les beaux espaces verts aménagés.

A Curepipe toujours, le Trou aux Cerfs est souvent une découverte inattendue pour les touristes. C’est un cratère sis au milieu des habitations, très fréquenté par les promeneurs et joggeurs. Faites le plein d’air frais tout en contemplant le centre de l’île d’en haut.

 

 

 

Toujours dans le centre de l’île vers l’Est, une autre curiosité géologique demande à être visitée, les caves de Pont Bon Dieu. L’île étant volcanique, plusieurs tunnels de lave ont été formés lors des diverses éruptions. La cave de Pont Bon Dieu, sise à Brisée Verdière entre les champs de canne, abrite toute une colonie de martinets et bien d’autres espèces.

Bien que la superficie occupée par les forêts endémiques soit considérablement réduite aujourd’hui, il existe des forêts protégées qui vous feront faire une réelle immersion dans la nature. Dans l’ouest, le Parc national des Gorges de la Rivière Noire est parfait pour des randonnées en famille, avec des sentiers balisés et un centre d’information sur la faune et la flore de la région. D’autres forêts telles que le Parc national de Bras d’Eau dans l’Est, Plaine Sophie dans le centre sont aussi accessibles ou encore Ebony Forest à Chamarel.

 

 

 

Chamarel est l’un des villages les plus préservés de l’île avec une nature exceptionnelle. Le village abrite l’un des sites les plus visités et photographiés, la Terre des sept couleurs, une curiosité géologique unique. Découvrez des dunes de terres de nuances multiples causées par l’oxydation de minéraux contenus dans le sol. A proximité, vous pourrez admirer la magnifique cascade de Chamarel du promontoire et accéder à Ebony Forest. Si vous avez un peu de temps, faites une petite balade dans le village et prenez une bouffée d’air frais avant de continuer votre expédition nature.

Les sommets de l’île sont aussi intéressants si vous aimez la nature. Plusieurs montagnes sont accessibles à l’escalade, certaines un peu plus ardues que d’autres. Différentes options s’offrent à vous, notamment la montagne du Morne dans le sud, qui fait aussi partie du patrimoine mondial de l’UNESCO, avec une vue magnifique sur l’océan au fur et à mesure que vous prenez de la hauteur. Les montagnes du Pouce et Pieter Both sont également populaires dans le centre. Découvrez un tout autre climat et une nature différente de celle de la côte. Le début de l’escalade se fait généralement à partir de St Pierre. Dans tous les cas, il est recommandé d’être accompagné d’un guide aguerri.

 

 

 

Les chutes de Rochester, Rochester Falls, dans le sud sont aussi un incontournable de votre séjour jour à Maurice. On y accède à travers le village de Souillac et des champs de canne. Et là, un superbe spectacle vous attend, des chutes d’eau dévalant sur une paroi d’orgues basaltiques. Vous pouvez faire une petite baignade pour vous rafraichir ou vous armer de votre caméra pour immortaliser les jeunes de la région sautant du haut de la cascade.

Dans l’Est, l’île aux Aigrettes mérite le détour pour les amoureux de la nature. L’îlot situé dans la région de Mahébourg est une réserve de 27 hectares qui fait partie du programme de conservation et de réhabilitation de la Mauritian Wildlife Foundation (MWF). L’île abrite une multitude de plantes et d’animaux endémiques, pour beaucoup en danger d’extinction. Certains d’entre eux ne vivent d’ailleurs qu’à l’île aux Aigrettes dont le scinque de Telfair. Des sculptures d’espèces disparues ornent également le parcours. Le rendez-vous est donné à Pointe Jérôme pour la traversée du lagon. Le guide sur place vous accompagnera pour la visite et vous expliquera le travail de conservation gigantesque accompli par la MWF depuis 35 ans.

Les sites et parcs nature à l’île Maurice sont pour la plupart libres d’entrée à l’’exception de quelques-uns comme l’Ebony Forest et l’île aux Aigrettes dont les fonds servent à financer le travail de conservation.