Le Sud et le Sud-Est

Sud et Sud-Est de l’île Maurice

Sud et Sud-Est de l’île Maurice

La région sud de l’île Maurice, aussi surnommée le Sud Sauvage, est la partie la plus préservée et se distingue des autres parties l’île avec ses falaises et ses vagues en perpétuel mouvement. Le sud et le sud-est offrent des vues magnifiques sur la chaine de montagnes et les champs de canne à sucre à perte de vue. Beaucoup d’opérateurs touristiques de la région ont pris le parti de choisir un développement durable pour leurs projets hôteliers et de loisirs, à l’instar du Domaine de Bel Ombre. Le sud de l’île est aussi un concentré d’histoire, la région a assisté aux débarquements successifs d’explorateurs et garde des vestiges d’une riche passé.

A visiter

Le village de Mahébourg requerra à lui seul une bonne journée de visite. Bourg hautement historique, il fut créé au début du 19e siècle par les Français et fut nommé en l’honneur de Mahé de Labourdonnais. C’est là qu’eut lieu la fameuse bataille navale de 1810, plus précisément à Vieux Grand Port, la seule victoire navale française inscrite sur l’Arc de Triomphe à Paris. Le village regorge de vestiges des différentes administrations, mais aussi de la période de l’esclavage ; on peut encore d’ailleurs voir le lavoir aux esclaves, parmi d’autres monuments protégés.

 

 

Pointe Canon

Pointe Canon est le lieu tout choisi pour avoir une belle vue d’ensemble des différents sites autour de Mahébourg. Vous apercevrez l’imposante montagne du Lion qui surplombe les champs de canne, l’îlot Mouchoir Rouge, face au front de mer, et l’île aux Aigrettes un peu plus au nord, une île protégée située dans le lagon faisant office de réserve naturelle. Pointe Canon est le lieu de rencontre des habitants de la région lors d’événements comme les régates ou encore les célébrations autour de la commémoration de l’abolition de l’esclavage en février.

Le musée naval de Mahébourg

Le musée naval de Mahébourg est un lieu riche d’histoire, pas seulement pour les objets qu’il renferme, mais aussi pour l’histoire de l’édifice lui-même. Vous y découvrirez principalement l’histoire maritime liée à l’île Maurice, les peintures, lithographies, objets ou encore un vieux wagon du gouverneur, et toute une série de trésors qui vous feront faire un grand saut dans le passé. Le bâtiment construit dans la deuxième moitié du 18e siècle, l’édifice alors surnommé Maison Robillard au nom de ses propriétaires, avait été transformé en hôpital après la bataille de Grand Port en 1810 et racheté par les autorités britanniques en 1950. 

Le pont Cavendish

On ne peut rater ce magnifique pont à la sortie de Mahébourg vers le nord : le Pont Cavendish ou aussi appelé Pont de la Ville-Noire. Ce pont en béton de plus de 150 mètres de long, enjambant la Rivière La Chaux, fut conçu par l’ingénieur français Paul Le Juge sous le gouvernement de Sir Cavendish Boyle, qui lui donna son nom. Complété et inauguré en  1911, le pont a été restauré à l’occasion de son centenaire en 2011. Vous pouvez longer à pied le plus long pont de l’île en toute sécurité en empruntant sa nouvelle voie piétonne, pour relier le petit bourg de Ville-Noire de l’autre côté. 

Ferney

Ferney, à côté de Mahébourg, a aussi joué un rôle important dans l’histoire de Maurice ayant été le lieu de débarquement des Hollandais en 1598. Un monument commémoratif y a d’ailleurs été érigé en bord de mer. De là, vous serez entourés de l’océan d’un côté, et des champs de canne et de la montagne du Lion de l’autre. A quelques minutes de ce site, vous arriverez à La Vallée de Ferney, une vallée abritant des arbres et des espèces d’animaux endémiques. Vous pouvez y faire des randonnées seuls ou accompagnés d’un guide. A côté, faites une halte à Falaise Rouge d’où vous apercevrez l’île aux Fouquets et l’île de la Passe dans le lagon. 

Pointe du Diable

La Pointe du Diable, aussi appelée Pointe Canon, se situe sur la côte en sortant de Vieux Grand Port, direction le nord. Vous trouverez aisément cet ancien poste de défense français sur la route avec son alignement de canons anciens orientés vers la mer. Ce nom viendrait du fait que les premiers navigateurs virent leurs boussoles perdre le nord sans explication à cet endroit, selon les récits. 

L’île aux Aigrettes

A la sortie de Mahébourg, vers le sud, l’île aux Aigrettes vous offrira un parcours nature unique. Cet îlot situé à mi-chemin entre Mahébourg et Pointe d’Esny, est une réserve naturelle gérée par la Mauritian Wildlife Fund. Il fait partie d’un programme de conservation et de réhabilitation de la faune et de la flore endémiques et indigènes de l’île Maurice. A quelques minutes en bateau de la côte, vous verrez des animaux et des plantes qui ne vivent pas sur l’île principale, pour certains, notamment le scinque de Telfair. Des sculptures ont aussi été placées le long du parcours pour représenter des espèces disparues, dont le hibou (eh oui, il y en avait à Maurice !) ou la tortue géante, aujourd’hui remplacée par sa cousine d’Aldabra qui lui est semblable. Des guides expérimentés accompagneront et vous parleront de ce travail de conservation titanesque accompli ces dernières décennies.

 

 

Le parc marin de Blue Bay

Direction Sud après l’île aux Aigrettes, vers Pointe d'Esny avec sa plage de sable fin et Blue Bay, plage populaire auprès des piqueniqueurs de la région, mais aussi un parc marin protégé. Profitez d’une halte pour faire de la plongée en masque et tuba et admirer la faune et la flore marines. Si vous souhaitez garder les pieds au sec, optez pour une sortie en bateau à fond de verre, vous en trouverez aisément sur la plage.

Vers Gris-Gris

Si vous continuez votre route vers le sud, plusieurs arrêts sont à prévoir à Souillac : Le Souffleur, La Roche qui pleure, Gris-Gris et les cascades de Rochester. Bien que cette partie de l’île ne soit pas propice à la baignade, les sites, plus sauvages, sont à découvrir absolument, ainsi que son histoire.

La nature explose dans le sud ! Faites une halte au Souffleur pour voir l’eau jaillir de la pierre comme un geyser lors des marées hautes. Avec l’aide du vent également, les jets atteignent parfois 30 mètres.  

A quelques minutes de là, à Gris-Gris, La Roche qui pleure est pour beaucoup le profil du poète mauricien Robert Edward Hart sculpté dans la falaise par les éléments…Plus bas, vous apercevrez l’embouchure de la rivière Bain des Négresses qui se jette dans l’océan. Prenez un grand bol d’air frais sur la falaise de Gris-Gris face aux impressionnantes vagues, avant de vous diriger vers un des restaurants à proximité pour déguster un repas traditionnel local.

Robert Edward Hart était un poète mauricien qui a marqué les générations à Maurice et dans l’océan Indien. A quelques minutes de Gris-Gris, à Souillac toujours, un musée lui est dédié au cœur de La Nef, une maison faite entièrement de corail offerte par ses amis. 

A côté, le magnifique jardin de Telfair vous offrira le lieu idéal pour une balade face à la mer de Souillac, sous les magnifiques arbres centenaires, le lieu de rencontre privilégié pour les habitants de l’endroit. Au cœur du village, vous trouverez également quelques vestiges qui font partie de l’histoire et du patrimoine de l’île.

Une des cartes postales les plus populaires de l’île, la cascade de Rochester, ou Rochester Falls, est un des sites les plus prisés par les touristes. Située à la sortie de Souillac, la cascade est formée de colonnes basaltiques angulaires, ce qui fait sa spécificité. Des jeunes de la région se donnent souvent en spectacle en plongeant du haut de la cascade. 

 

 

Rivière des Galets

La Rivières des Galets offre un paysage différent de la côte. Une plage composée entièrement de galets s’étire devant vous. Pas de baignade, mais un spot privilégié pour les surfeurs avertis, ou tout simplement pour se poser et admirer le spectacle de la nature. Dans la baie de Rivière des Galets, se trouve l’îlot Sancho un tout petit ilot qui intéressera les curieux.

La route de Baie du Cap

En route vers le sud-est, vous arriverez à Baie du Cap, petit village de pêcheurs où se situe le promontoire de Macondé, le site le plus photographié de l’île Maurice, sur une des plus belles routes de l’île. Une halte s’impose, on ne peut passer par Baie du Cap et ne pas escalader ce célèbre rocher qui offre une vue à couper le souffle sur l’océan. Il faut dire que Macondé est aussi surprenant vu du ciel ! Si vous avez le temps, faites une balade dans les environs pour rencontrer les habitants et faire une pause repas dans un les petits restaurants ou snacks de l’endroit.

A faire à Mahébourg

Dans le centre de Mahéboug, si vous prenez le temps de vous balader à pied, vous pourrez trouver des trésors culinaires typiques de l’île Maurice : épices de toutes sortes, dholl puris, gateaux piment, bryani ou autres délices de la cuisine traditionnelle et de la street-food mauricienne. Profitez pour faire un peu de shopping dans les différentes boutiques de vêtements et de souvenirs, ou encore à la foire, à côté du Waterfront. Des centres commerciaux plus modernes ont aussi ouvert leurs portes à la limite de Mahébourg. 

 
Discover more
Our Regions
Our Top 10
@mauritius.tourism