Histoire

Avec son riche passé, l’île Maurice a beaucoup à offrir aux passionnés d’histoire. Des musées aux sites historiques et culturels, profitez de vos vacances à Maurice pour faire un saut dans le passé, et marchez dans les traces des différents peuples qui ont construit cette belle nation. Durant des siècles, l’île a vu l’installation successive des Hollandais, Français, Anglais, des Africains, Indiens et Chinois, sans oublier que les Arabes et les Portugais y ont fait escale bien avant l’arrivée des Hollandais. Un beau patrimoine légué à la population mauricienne.

Le Hollandais ont été le premiers à vraiment s’établir sur l’île. Ils ont débarqué à Grand Port dans le sud-est en 1598, poussés par une tempête. Ils y sont restés jusqu’en 1710, découragés par les intempéries successives, les infestations de bêtes nuisibles pour les récoltes et les épidémies. C’est donc dans la région sud-est, autour de Vieux Grand Port que vous verrez les vestiges de cette époque. Un monument commémoratif a également été érigé à l’endroit même de leur débarquement, à côté de Ferney. A Vieux Grand Port, le musée Frederik Hendrik et les ruines annexes témoignent du passage des Hollandais sur l’île. C’est d’ailleurs en l’honneur du Prince Maurice de Nassau que l’île a été nommée Mauritius - île Maurice. 

Sur la route de Vieux Grand Port, faites une halte à la Pointe du Diable, aussi appelée Pointe Canons, avec ses nombreux canons installés par les Français pour défendre cette partie de l’île de l’invasion britannique.

Mahébourg, dans le sud-est de l’île, renferme une multitude de traces de l’histoire de Maurice. Le musée Naval est un incontournable de l’histoire maritime de l’île. Vous trouverez également un monument aux esclaves à côté du front de mer et des lieux utilisés par eux avant l’abolition de l’esclavage, comme le Lavoir. Quand vous arrivez à Mahébourg, vous passerez immanquablement sur le Pont Cavendish, aussi connu comme le Pont de la Ville Noire, construit sous l’ère britannique au début du 20e siècle. Faites une halte sur le pont le plus long de l’île avec ses 155 mètres !

 

 

Vous découvrirez bien entendu l’histoire de Maurice à travers ses musées. Outre ceux de Mahébourg et de Vieux Grand Port, la plupart des musées se situent à Port-Louis, à l’instar du Musée d’Histoire naturelle, où vous retrouverez le fameux Dodo, et le Blue Penny Museum avec ses célèbres timbres rares qui ont fait le tour du monde, entre autres. Toujours dans la capitale, l’Aapravasi Ghat, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, vous révèlera l’histoire des travailleurs engagés indiens arrivés à Maurice peu après l’abolition de l’esclavage en 1835, à travers des artefacts et témoignages de leurs descendants. C’est exactement à cet endroit que débarquèrent ces travailleurs espérant trouver une vie meilleure sur l’île. 

L’esclavage fait aussi partie de l’histoire de l’île Maurice. Le site qui le symbolise le mieux est le site du Morne classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. C’est sur cette montagne imposante que se sont réfugiés des esclaves en fuite, les esclaves « marron », dont certains se seraient jetés dans le vide plutôt que d’être repris. Des communautés s’y sont formées au fil du temps. Il y a au pied de la montagne un espace dédié à la mémoire de ces esclaves venus d’Afrique et de Madagascar principalement, avec une scène de vie reconstituée et quelques sculptures. 

Autres monuments qui pourraient vous intriguer sur certaines zones côtières, ce sont les tours Martello, des tours de défense circulaires en pierre construites par les Britanniques pendant la première moitié du 19e siècle pour défendre l’île de leurs ennemis de toujours, les Français. La tour Martello de La Preneuse a été restaurée et transformée en musée ouvert au public pour des visites guidées.

L’histoire se découvre aussi à travers l’architecture. L’île Maurice a heureusement encore quelques belles demeures de style colonial ou créole qui témoignent du passé du pays depuis le 18e siècle pour les plus anciennes. La plupart de ces édifices font partie de patrimoines familiaux et certains sont ouverts au public, comme la Maison Eureka à Moka ou encore le Domaine de Labourdonnais à Mapou. Vous pouvez aussi vous aventurer dans les rues de la capitale, aux alentours de la rue St Georges, pour admirer les quelques belles maisons d’époque qui ont traversé le temps.

Et si les découvertes faites pendant votre séjour à Maurice vous ont donné l’envie d’en apprendre davantage, vous pourrez vous procurer une multitude de livres passionnants sur l’histoire de l’île en général ou sur certaines époques ou événements en particulier, dans toutes les librairies.